Livres


Louise Labé 2005
Études réunies par Béatrice Alonso & Éliane Viennot

Publications de l'Université de Saint-Etienne, 2005, 271 pages, 18 €


En 1555, une Lyonnaise de petite extraction faisait publier ses Œuvres. Mince volume, fait d’une Épitre dédicatoire où elle appelait les femmes à «élever un peu leur esprit au-dessus de leurs quenouilles», d’un Débat d'Amour et de Folie où elle parodiait l’éloquence judiciaire et s’amusait des idéologies à la mode, de trois Élégies et vingt-quatre Sonnets où elle chantait le bonheur et la douleur d’aimer; le tout suivi d’un bouquet d’hommages rédigés par les auteurs les plus célèbres de son temps. Mince volume, mais succès durable et immense, puisque Louise Labé est depuis fort longtemps l’une des autrices françaises les plus connues dans le monde. Il aura pourtant fallu bien du temps pour que l’institution reconnaisse la valeur de ses écrits. C’est aujourd’hui chose faite: quatre siècles et demi exactement après leur parution, Louise Labé était au programme de l’Agrégation de Lettres 2005, pour la première fois dans l’histoire de ce concours.

Conçu pour les étudiant/es, pour leurs enseignant/es, mais aussi pour tous les admirateurs et admiratrices de Louise Labé, ce volume propose un choix d’études pour l’essentiel déjà parues mais d’accès difficile, choisies pour leur importance critique et leur représentativité, ainsi que deux contributions nouvelles. Il est complété d’une très riche bibliographie.

Nota bene : les analyses présentées dans cet ouvrage ne sont nullement remises en cause par la récente contestation de l'identité de Louise Labé comme autrice de ses œuvres, repoussée par la quasi totalité des spécialistes (voir le débat sur le site de la SIEFAR)


Contact *****Mentions légales*******Plan du site******Favoris