Marguerite de Valois, dite la reine Margot

Un site présenté par Eliane Viennot


Les ami·es de Marguerite

LAURENT ANGARD, professeur de lettres, ancien chargé de cours à l’université de Strasbourg et à l’UHA, enseigne actuellement à Mulhouse. Ses premiers travaux de recherche ont été consacrés à Marguerite de Valois, et plus généralement aux femmes mémorialistes des XVIe et XVIIe siècles. Il a écrit de nombreux articles dont « Le fleuret et la plume. Une amazone au XVIIe siècle. Les Mémoires de Madame de La Guette » (dans G. Leduc, Réalité et reprépsentation des Amazones, L’Harmattan, 2008). Avec Vladimir Chichkine (université de Saint-Pétersbourg) et Éliane Viennot (université de Saint-Étienne), il a participé à l’édition franco-russe des Mémoires de Marguerite de Valois (Eurasia, 2010). Aujourd’hui inscrit en doctorat à l’université Jean-Monnet (Saint-Étienne), sous la direction d’Éliane Viennot et de Jean-Marie Roulin (codirecteur), il travaille sur «Les femmes d’Ancien Régime dans les œuvres d’Alexandre Dumas». Sur le site www.dumaspere.com, il a édité trois nouvelles du romancier: La Marquise de Brinvilliers, Vaninka et Urbain Grandier et a publié deux articles sur Dumas: «“Et le XVIe siècle valsa avec le XIXe siècle”: la Renaissance de Dumas» (Presses Universitaires de Jérusalem) et «Alexandre Dumas et Agrippa d’Aubigné» (dans Albineana, n°27, à paraitre). Il est aussi rédacteur pour le site nonfiction.com et membre du comité scientifique et d’organisation du colloque international Marguerite de Valois, 1615-2015 (Nérac, 21-23 octobre 2015).
  1. «La nuit de la Saint-Barthélemy (1572): un cas extrême d’écriture, d’interprétation et de création (Marguerite de Valois, Agrippa d’Aubigné, Prosper Mérimée)», Entr’actes. Regards Croisés en Sciences Humaines (Strasbourg), 2005, p.297-313.
  2. «Les Mémoires de Marguerite de Valois: un retour salutaire sur soi», Variations, Literaturzeitschrift der Universität Zürich (Peter Lang), 2006, p.115-130.
  3. «Les Mémoires de Marguerite de Valois: une autobiographie au XVIe siècle? Entre (pré)-texte et (pré)-histoire d’un genre», Texte (Univ. de Toronto), 41-42, 2007, p.81-102.
  4. «À propos des genres littéraires dans les Mémoires de Marguerite de Valois», in M. Roig Miranda (dir.), Europe XVI-XVII, Université de Nancy 2, 2008.
  5. « “Le fleuret” et la plume. Une Amazone au XVIIe siècle: Les Mémoires de Madame de La Guette», in G. Leduc (dir), Réalité et représentation des Amazones, Paris, L’Harmattan, 2008.
  6. «Marguerite de Valois: livre d’histoire ou naissance des Mémoires?», in L. Fraisse, G. Schrenck & M. Stanesco (dir.), Tradition et modernité en littérature, Paris, éd. Orizons, coll. «Université - Domaine littéraire», 2009, p.59-71.
  7. «L’échange littéraire comme prétexte à l’écriture de soi: de Marguerite de Valois à Brantôme», É/change - Ex/change. Transitions et transactions dans la littérature française, Peter Lang, 2011, p.11-30.
  8. (avec Vladimir Chichkine) «Réalité et représentation de Nérac dans les œuvres de Marguerite de Valois» [en russe], Moscou, Srednie veka, 72 (1-2), 2011, p.194-213.
  9. «L’aristocratie au féminin à travers les Mémoires de Marguerite de Valois», in P. Werly (dir.), Actes du colloque Les Aristocraties en Europe, du Moyen Âge à aujourd’hui (9-10 octobre 2008, Strasbourg, à paraître).
  10. «Vers une image rhétorique de l’intime: Les Mémoires et la Correspondance de Marguerite de Valois (1553-1615)», in Actes du colloque Confidence / Dévoilement de soi dans l’interaction, École normale supérieure Lettres & Sciences Humaines (22-24 septembre 2004, Lyon, à paraître).
  11. (avec Vladimir Chichkine) «Réalité et représentation de Nérac dans les œuvres de Marguerite de Valois», in Albineana, 24 («La cour de Nérac au temps de Henri de Navarre et de Marguerite de Valois»), 2012, p.17-32.

Contact : laurent.angard@orange.fr






VLADIMIR CHICHKINE (ou Shishkine) est professeur à l'Université de Saint-Pétersbourg et membre de l'Académie d’Administration publique. Il est spécialiste d'histoire politique et sociale de la France des XVIe et XVIIe siècles, ainsi que des correspondances des hommes et femmes politiques de cette époque.

  1. «Anne d’Autriche et la lutte politique en France (1615-43)» [en russe], in Problèmes d’histoire et de culture, Moscou, 1993, p.20-27.
  2. «La cour féminine d’Anne d’Autriche dans la lutte politique en France dans les années 1630-1640», in Idéologie et politique dans l’histoire antique et médiévale, Barnaoul, 1995, p.132-141 [en russe].
  3. «Marguerite de Valois-Angoulême et son autographe inédit conservé à la Bibliothèque Nationale de Russie», Revue d’histoire universelle (Saint-Petersbourg), 1 (1997), p.87-90 [en russe, et francais pour l’autographe].
  4. «La cour d’Anne d’Autriche et son cérémonial», Bulletin d’Association des médiévistes de Russie (Moscou), 7, 1997, p.12-13 [en russe].
  5. «Trois lettres inédites de Marguerite de Valois conservées à la Bibliothèque Nationale de Russie», Histoire et Archives, 2, 1997, p.141-150.
  6. «Lettres inédites d’Anne d’Autriche conservées à la Bibliothèque nationale de Russie à Saint-Pétersbourg» [en russe, et francais pour les textes], Srednie veka, 60 (Moscou), 1997, p.426-431.
  7. «Marguerite de Valois et la 7e guerre de religion en France (1580)» [en russe, et français pour un document inédit de la reine], in Ada Svanidze & Vladimir Vediushkin (dir.), L’Homme du XVIe siècle [en russe], Moscou, Institut d’Histoire Universelle, 2000.
  8. «Marguerite de Valois, en chemin vers les “noces sanglantes”» [en russe, et portugais pour 5 documents inédits], in Pavel Ouvarov (dir.), La Nuit de la Saint Barthélemy, L’événement et les débats [en russe], Moscou, Université étatique humanitaire de Russie, 2001.
  9. «Les hommes nobles dans la maison de la reine de France (XVIe-XVIIe ss.)» [en russe], in La Cour royale dans l’Europe medievale: phenomene, modele, ambiance [en russe], Saint-Petersbourg, Aleteya, 2001.
  10. «L’Affaire du Val-de-Grâce: Anne d’Autriche en 1637» [en russe, et français pour 4 documents de la reine et de Richelieu], in O. Variache (dir), L’Homme devant la justice [en russe], Saint-Pétersbourg, Éd. de l’Institut d’Histoire universelle, 2001.
  11. (dir., avec Pavel Ouvarov), La Nuit de Saint-Barthélemy. L’événement et les debats [en russe; version anglaise en préparation: Saint Bartholomew’s Day: the event and disputes], Moscou, Université étatique humanitaire de Russie, 2001.
  12. Traduction en russe de : Diane de Poitiers (Philippe Erlanger), Saint-Petersbourg, Evrasia, 2002.
  13. La Cour royale de France et les luttes politiques aux XVI-XVIIe siècles, Saint-Pétersbourg, Evrasia, 2004. Deuxième partie: «Marguerite de Valois, épouse d’Henri de Navarre, la reine des guerres de Religion» ; Quatrième partie: «Anne d’Autriche et les destins de la France absolutiste» [en russe; en français: conclusion de thèse p.258-264].
  14. Traduction en russe des Mémoires de Marguerite de Valois, avec introduction et documents inédits (en français), en collaboration avec Laurent Angard et Eliane Viennot, Saint-Pétersbourg, Evrasia, 2010.
  15. «La cour de Nérac au temps de Henri de Navarre et Marguerite de Valois, colloque international 27-28 mai 2010, compte rendu» [en russe], Srednie veka, 71 (3-4), Moscou, 2011.
  16. (avec Laurent Angard) «Réalité et représentation de Nérac dans les œuvres de Marguerite de Valois» [en russe], Moscou, Srednie veka, 72 (1-2), 2011, p.194-213.
  17. «Documents inedits sur Marguerite de Valois à Saint-Petersbourg», Seizième Siècle, 8-2012, p.327-340.
  18. (avec Laurent Angard), «Réalité et représentation de Nérac dans les œuvres de Marguerite de Valois», in Albineana, 24 («La cour de Nérac au temps de Henri de Navarre et de Marguerite de Valois»), 2012, p.17-32.

Contact : shivlad@mail.ru


SOPHIE CINQUIN a intégré en 2010 le Master d’histoire de l’École des Hautes Études en Sciences Sociales de Paris. Elle a consacré un premier mémoire aux épîtres dédicatoires adressées à Marguerite de Valois, en leur appliquant des méthodes informatiques (lexicométrie et base de données): Les épîtres dédicatoires à la Reine Marguerite, instruments d’une politique culturelle?  (2011, sous la direction de Dinah Ribard). C’est dans le cadre de ce travail qu’elle a commencé à saisir les épîtres en ligne sur ce site, tâche qu’elle a terminée après sa soutenance. Actuellement en deuxième année de Master, elle élargit cette étude à celles de Marie de Médicis. Elle participe activement à l’écriture d’un blog sur la méthodologie en histoire, intitulé «Devenir historien/e».

Contact : sophie.cinquin@orange.fr


CATHERINE MAGNIEN… sera bientôt présentée ici !
  1. «La jeune Marguerite des poètes (1553-1578)», in Marguerite de France, reine de Navarre et son temps, Agen, Centre Matteo Bandello, 1994, p.135-158.
  2. La Cour de Nérac au temps de Henri de Navarre et de Marguerite de Valois, sous la dir. de Catherine Magnien Véronique Ferrer &, Albineana, 24, 2012.
  3. Autrice, mécène, inspiratrice : de la Reine Marguerite à la Reine Margot, études réunies par Catherine Magnien & Eliane Viennot (à paraître).

Contact : Magcath@aol.com


CAROLINE TROTOT est maîtresse de conférences en langue et littérature française du XVIe siècle à l'Université Paris-Est Marne-la-Vallée, membre de l'équipe LISAA EA 4120 qui travaille sur les rapports entre littérature, savoirs et arts. Elle a consacré sa thèse à la poétique de la métaphore chez Ronsard et Du Bellay. Elle poursuit ses recherches dans ce domaine et travaille également sur la poétique de l'écriture de soi comme mise en texte des savoirs chez Charlotte Arbaleste, Jérôme Cardan, Jean de Léry et Marguerite de Valois. Grâce à la qualité de leur écriture, comme aux savoirs qu'ils mettent en oeuvre, les Mémoires de Marguerite et sa Correspondance sont des textes majeurs de ce champ.
  1. «Vivre et écrire la Saint-Barthélemy au féminin: les Mémoires de Marguerite de Valois», in Michael Soubbotnik & C.Trotot (dir.), Vivre l’histoire, Strasbourg, Presses Universitaires de Strasbourg, 2013, p.59-71.
  2. «Deux femmes françaises du XVIe siècle face à l’histoire à travers leurs écrits personnels. Marguerite de Valois et Charlotte Arbaleste face à la Saint-Barthélemy», in Song Ki-Jeong (dir.), Écritures de l’histoire (en coréen), Séoul, Presses de l’Université d’Ewha, 2013.
  3. «L’écriture des Mémoires de Marguerite de Valois, métaphore et fiction de soi dans l’histoire», in Rachel Darmon, Adrienne Petit, Alice Vintenon & Adeline Desbois-Ientile (dir.), L'Histoire à la Renaissance, à la croisée des genres et des pratiques, Paris, Garnier, 2015, p.369-387.
  4. «Les Mémoires de Marguerite de Valois et les savoirs de leur temps», in Song Ki-Jeong (dir.), Littérature, savoirs et sciences, Séoul (à paraître).
  5. «Marguerite de Valois, les Mémoires: expérience des savoirs, savoirs de l’expérience», in C.Trotot (dir.), Autoportraits, autofictions des femmes à l’époque moderne: savoirs et fabrique de l’identité, Paris, Garnier (à paraître) — trad. « The Memoirs of Marguerite de Valois, the Experience of Knowledge and the Knowledge of Experience », in C.Trotot & M.Meeker (dir.) Women’s portraits of the self: representing knowledge and making identity in early modernity, Arts et savoirs, 6 — http://aes.revues.org/
  6. «Marguerite de Valois et la saint Barthélemy, question de l’homme, question de genre et subjectivité littéraire», in Le sens des lettres et des humanités, du lycée à l’université, journée académique organisée par Daniel Guillaume, IPR académie de Créteil, novembre 2015, mise en ligne 15 février 2016 — vidéo et texte

Contact : caroline.trotot@u-perm.fr


Contact ı••••••••Mentions légales ı••••••••Plan du site ı••••••••Favoris