Marguerite de Valois, dite la reine Margot

Un site présenté par Eliane Viennot


œuvres dédiées

Œuvres dédiées à Marguerite de Valois durant sa vie, ou saluant les grands événements de celle-ci

Une première version de cette liste figurait en Annexe 2 de ma thèse (Marguerite de Valois: discours contemporains, historiques, légendaires, littéraires, thèse Nouveau Régime, Paris III, 1991).

Les nouvelles références découvertes par Sophie Cinquin sont marquées d'un astérisque. Les saisies ont été réalisées par elle (voir «les ami/es de Marguerite»). Les textes sont mis en ligne peu à peu.

Les traductions latines sont de Catherine Magnien.

D'autres références ont été ajoutées après le colloque “Marguerite de Valois 1615-2015”.

  • naissance

- 1553 : Olivier de Magny, Hymne sur la naissance de Madame Marguerite de France, en l’an 1553. Paris, A. L’Angelier, 1553.

  • années 1560

- 1566 : Claude D’Espence et Anne de Marquets, Collectarum Ecclesiasticarum liber unus. Ad Margaritam Christianiso regis sororem. Paris, 1566.
- 1568 : Anne de Marquets, traductrice de Marc Antoine Flaminio, Les Divines Poesies de Marc Antoine Flaminius : Contenantes diverses Prieres, Meditations, Hymnes, & Actions de grâces à Dieu: Mises en François, avec le Latin respondant l’un à l’autre. Avec plusieurs Sonnets & Cantiques ou Chansons Spirituelles pour louer Dieu. A Madame Marguerite, sœur du roy tres-chrestien Charles IX. Paris, N. Chesneau, 1568.

  • années 1570

- 1571-1572 : Jean de La Taille de Bondaroy, «Hymne à Mme, sœur du roy»; «A Madame sa sœur» (Sonnet); «A la tres-illustre princesse Marguerite de Valoys» (Anagramme); Seconds Sonnets d’amour, «A la plus belle et gente Marguerite…»; «Le Blason de la Marguerite» (chanson). In Saül le Furieux [1572], reproduit in La Famine, ou les Gabéonites… ensemble plusieurs œuvres poétiques de J. de la Taille… Paris, Frederic Morel, 1574.
- 1572 : Jean de La Gessée, Epithalame de Henry de Bourbon, Roy de Navarre et de Marguerite de France. In Premières Œuvres françoyses. 2 vol. Anvers, Plantin, 1583. I, p.435-40
- 1572 : Jean de La Gessée, «La Marguerite». In Premières Œuvres françoyses. 2 vol. Anvers, Plantin, 1583.
- 1572 : Jean-Antoine de Baïf, «Au roy et royne de Navarre». In Le Devis des Dieux [1572], in Œuvres en rimes, Paris, L. Breyer, 1573.
- 1574 :Jean de La Taille de Bondaroy, «Le Blason de la Marguerite et autres pierres précieuses». A la très-illustre princesse, Marguerite de France, royne de Navarre. In Le Blason des pierres précieuses. Paris, Breyer, 1574.
- 1574 : Guillaume de Saluste, seigneur Du Bartas, Judit. In La Muse Chrestienne. (4 vers «A Madame Marguerite de France, Roine de Navarre». Bordeaux, Simon Milanges, 1574.
- 1575 : Collectif. Le Blason des Fleurs, où sont contenuz plusieurs secretz de Médecine, dédié à la très illustre princesse, Marguerite de France, Royne de Navarre. Paris, Nicolas Bonfons, 1575, 1579, 1581, 1596
- 1576 : Rémy Belleau, Les Amours et Nouveaux Eschanges des Pierres Précieuses: vertus et propriétez d’icelles… Aux Muses du Salond Verd. Paris, M. Patisson, 1576
- 1578 :
Guillaume Belliard, Le Premier livre des Poemes de Guillaume Belliard, secretaire de la Royne de Navarre, contenant les delitieuses amours de Marc Antoine et de Cléopatre, les Triomphes de l’Amour et de la Mort, et autres imitations d’Ovide, Petrarque et de l’Arioste. A la Royne de Navarre. Paris, Claude Gonthier, 1578
- 1578 : Guillaume Gosselin,  traducteur de L’Arithmétique de Nicolas Tartaglia Brescian, grand mathématicien, et prince des praticiens… Recueillie, et traduite d’Italien en François, par Guillaume Gosselin de Caen. A la très-illustre et vertueuse Princesse Marguerite de France, Royne de Navarre. Paris, Gilles Beys, 1578.
- 1578 : Guy Le Febvre de La Boderie, Discours de l’honneste amour sur la Banquet de Platon. Par Marcile Ficin. Traduits de Toscan en François par Guy Le Fevre de la Boderie, secrétaire de Monseigneur frère unique du Roy et son Interprete aux langues Peregrines. A la serenissime Reyne de Navarre… Paris, Jean Macé, 1578.
- 1578 : Laurent Joubert, Les Erreurs populaires au fait de la médecine et regime de santé. Par M. Laur. Joubert… A la Royne de Navarre. Bordeaux, Simon Millanges, 1578.
- 1578*
: Pierre de Ronsard, Troisième livre des Poèmes. In Les Œuvres de P. de Ronsard. Paris, Buon, vol. 3, 1578.
- 1579
: Guillaume de Saluste, seigneur Du Bartas, La Muse chrestiene. In Les Œuvres, Reveuës et augmentées par l’autheur, et divisees en trois parties. Paris, Gabriel Buon; Paris, Michel Gadoulleau; Paris, Février; Anvers, Gaspart de la Romaine [Lyon, Benoît Rigaud?]; Blois, Barthélemy Gomet, 1579.
- 1578 : Jean de La Gessée, Les Odes-satyres et quelques sonets de Jean de La Gessée. A la Royne de Navarre. 2 vols. Paris, Frédéric Morel, 1578 (+ 1579).
- 1579 : François de Foix, comte de Candale, Le Pimandre de Mercure Trismégiste Traduit de l’exemplaire grec avec collation de très amples commentaires, par François, Monsieur de Foix, de la famille de Candalle. A la Reyne de Navarre. Bordeaux, Simon Millanges, 1579.

  • années 1580

- 1580 : Michel de Montaigne,  Apologie de Raymond de Sebond. In Les Essais. Bordeaux, Simon Milanges, 1580, 1582, 1588, 1595… [dédicace à une Dame anonyme, identifiée comme la reine. Voir Jean Balsamo, «Marguerite de Valois, Montaigne, l’Apologie de Raymond Sebond», in Actes du colloque de Nérac, 2009 (sous presse, à venir dans la rubrique Bibliographie)].
- 1580? : Gabriel de Minut, Alphabet de l’astrologie (manuscrit, Pierpont Morgan Library, New York; voir E. Droz, «La reine Marguerite de Navarre et la vie littéraire à la cour de Nérac 1579-1582», Bulletin de la société des bibliophiles de Guyenne, t. XXXIII, n° 80, juillet-décembre 1964, p.102).
- 1584 : Pierre de Brach,. «A la Royne de Navarre». In Aminte, fable bocagère prise de l’italien de Torquatto Tasso. Plus l’Olympe Imitation de l’Arioste… Bordeaux, Simon Millanges, 1584.
- 1588 : Jacques de Fonteny, La Galathée divinement délivrée, pastourelle, d’après Le Tasse, s.l., s.n., 1588.

  • années 1590

- 1590-1600? : Pierre de Bourdeille, abbé de Brantôme, Discours des Rodomontades (première rédaction). In Œuvres complètes de Pierre de Bourdeille, seigneur de Brantôme, éd. Ludovic Lalanne, volume 1. Paris, Veuve Jules Renouard, 1864.
- avant 1594 : Antoine d’Urfé, «Epistre première. De la Beauté qu’acquiert l’Esprit par les sciences». In Troisième Livre des Epistres philosophiques, 1608.
- 1595 : Jean de Champeygnac, seigneur du Mas, Traité de l’Immortalité de l’âme. Bordeaux, Simon Millanges, 1595.
- 1597 : Loys Papon, L’Hymne à très illustre princesse Marguerite de Valois, reine de France [de Goutelas en Forez, 1er avril 1597]. In Supplément aux Œuvres de Loys Papon. Lyon, L. Perrin, 1860.
- 1597 : Siméon-Guillaume de La Roque, La Chaste Bergère, pastorale nouvelle. Paris, Robert Micard, 1597.

  • années 1600

- 1600? : Siméon-Guillaume de La Roque, Poème à la Reyne Marguerite. Paris, s.d.
- 1603 : Mlle de Beaulieu, L’Histoire de la Chiaramonte, par une demoiselle françoise. A la Royne Marguerite. Paris, Jean Richer, 1603.
- 1603* : Honoré d'Urfé, Les Épistres morales de messire Honoré d'Urfé…, reveuës, corrigées et augmentées d'un second livre. Paris, J. Micard, 1603.
- 1604 : Antoine La Pujade, Les Œuvres Chrestiennes d’A. de L.P., conseiller et secretaire des finances de la reyne Marguerite… Paris, Robert Fouet, 1604.
- 1604 : Antoine La Pujade, Jacob, histoire sacrée en forme de tragi-comedie retirée des sacrés feuillets de la Bible, du commandement de la Royne Marguerite, duchesse de Valois. Bordeaux, s.l. [Simon Milanges], 1604, 1606.
- 1604 : Pierre de Bourdeille, abbé de Brantôme, Dédicace aux Mémoires de Pierre de Bourdeille, seigneur de Brantôme. In Tome 1 (Contenans les Vies des hommes illustres et grands capitaines étrangers). Leyde, Jean Sambix le Jeune, 1666.
- 1604 : Jean Alary, Le Premier recueil des recreations poetiques de J. d’A., advocat en Parlement [de Toulouse]. A la Royne Marguerite. Paris, Pierre Ramier, 1604 et 1605.
- 1604* : Scipion Dupleix, La Logique, ou Art de discourir et raisonner, par M. Scipion Du Pleix… Paris, Dominique Salis, 1604 et 1607.
- 1605 : Antoine La Pujade, Le Mariage, d’A. de L.P., conseiller et secretaire des finances de la reyne Marguerite… Bordeaux, Simon Milanges, 1605.
- 1605 : Claude Garnier, La réception de la reyne Marguerite par Leurs Majestez. A Monsieur Des Portes, Abbé de Tyron. Paris, F. Huby, 1605.
- 1605 : Isaac de Laffemas, L’Heureux retour de la reyne Marguerite, duchesse de Valois. Paris, François Huby, 1605.
- 1605 : Jacques Corbin, La Royne Marguerite. Où sont descrites la noblesse, la grandeur de ceste grande princesse, sa beauté, ses vertus. Avec un racourcy des dames illustres de l’antiquité… Paris, Jean Berjon, 1605.
- 1605 : Jean Desistrières, Panégyrique de la royne Marguerite, duchesse de Valois, sur son arrivée. A la Royne Marguerite. Paris, Jean du Carroy, s.d.
- 1605 : Claude Billard, Seigneur de Courgenay, Voyage de la royne Marguerite en sa maison de Bologne. Paris, Pierre Metayer, 1605.
- 1605 : Pierre de Deimier, Le printemps du Vaucluse, in La Nereide. Paris, Pierre Mettayer, 1605 (« Le voyage de Madrid »)
- 1605 : Guillaume Barclay, In reditum Reginæ Margaritæ in Gallias, citée par L’Estoile, suivie de sa traduction en français par «P.D.M.F.»
- 1605? : Jean Le Blanc,  Ode Pindarique. A la royne Marguerite. s.l., s.n., s.d.
- après 1605 : P. Normandin, Maximes très catholiques touchant le très auguste Sacrement des Sacremens. À la Royne Marguerite. S.l., s.n., s.d.
- 1606 : Jacques de Fonteny, Anagrammes et sonnets dediez à la serenissime royne Marguerite. Paris, s.n., 1606.
- 1606 : Louis Chabans, Les Amours de Thalie, par L.C., sieur du Maine. A la Royne Marguerite. Paris, Thomas de la Ruelle, 1606.
- 1606 : Jean D’Agoneau, L’Aretaphile, ou l’Amy de la vertuDedié à la serenissime Reine Marguerite. Paris, Mathieu Guillemot, 1606.
- 1606 : Antoine Du Perier, Les Amours de Pistion et de Fortunie… A la Royne Marguerite. Paris, Thomas de la Ruelle, 1606.
- 1606 : Scipion Dupleix, La Curiosité naturelle rédigée en questions selon l’ordre alphabétique, par M. Scipion Du Pleix, Advocat du roy au siege presidial de Condom et M. des Requestes ordinaire de la Royne Marguerite. Paris, L. Sonnius, 1606 (+ Paris, veufve Dominique Salis, 1606 + Rouen, Nicolas Angot, 1615).
- 1606 : Jean Darnal, Remonstrance ou harangue solennelle faicte aux ouvertures des plaidoyers d’après la Saint-Luc dans la Sénéchaussée d’Agen, avec le panegyrique de la reyne Marguerite, comtesse de l’Agenois. Paris, François Huby, 1606.
- 1606* : I. de La Fontan, Les Jours et les nuicts du sr de La Fontan, où sont traictez plusieurs beaux discours et épistres consolatoires… Paris, C. Sevestre, 1606.
- 1606* : Joachim Le Mière, Harangue prononcée en la présence de la royne Marguerite et de sa noblesse, par Joachim Le Mière, maçon, sur le sceu et contenu de ses livres, lesquels livres sont, en suite de la dite harangue, reveuz, corrigés et mis en meilleur ordre qu'auparavant, par la diligence dudit Le Mière… Paris, F. Bourriquant, 1606.

- 1606* : Nicolas Renouard, Les Métamorphoses d’Ovide, de nouveau traduites en français, avec 15 discours contenants les explications morales des fables. Paris, Matthieu Guillemot, s.d.
- 1606 : Robert Garnier, Portrait de Mgr le Dauphin agé de quatre ans trois mois. Dedié en Etraines à la Reyne Marguerite. Paris, s.n., 1606.
- 1606 : Vital d’Audiguier, La défaite d’Amour et autres œuvres poëtiques. Paris, Toussaint du Bray, 1606 (« Sur son retour en France », « Sur la presse qu’on fait à voir sa majesté », « Sur le retour d’elle mesme de son voyage de Picardie »).
- 1607 : Jean de Champaignac, seigneur du Mas. Sommaire des quatre partie de la philosophie… A la Royne Marguerite. Paris, Fleury Bourriquant, 1607.
- 1607* : N. Baudoin, La Conversion de Dathis et de Cloride, mise en langue castillane. Paris, Jean Gesselin, 1607.
- 1607* : Pierre-Victor Palma Cayet, traducteur de Alfonso Chacón, Histoire véritable, comment l'âme de l'empereur Trajan a esté délivrée des tourmens d'enfer par les prières de S. Grégoire, traduitte du discours latin, fait par F. Alfonso Ciacono. Paris, Jean Gesselin, 1607.
- 1608 : Anne d'Urfé, Himne de Sainte Suzane, «A la Perle de France». In Le Premier livre des Hymnes de messire Anne d’Urfé, conseiller du roi en son Conseil d’état. Lyon, P. Rigaud, 1608.
- 1608 : Nicolas Coëffeteau, Premier Essai des Questions théologiques, traitées en nostre langue selon le stile de S. Thomas et des autres Scolastiques, par le commandement de la Reyne Marguerite duchesse de Valois. Paris, François Huby, 1608.
- 1608* : B. Barthomyvat, Hymne des Anges. A très haute et très vertueuse princesse Marguerite, Reine, duchesse de Valois. Paris, Denis Binet, 1608
- 1609 : Jacques de Champ-Repus, Eclogue enrichie de trente anagrammes sur cet illustre nom Marguerite de Valois… Rouen, Jean Petit, 1609.
- 1609 : Siméon-Guillaume de La Roque, Les Œuvres de S.G. de L. R… A la Royne Marguerite. Paris, Vve Claude de Monstr’œil, 1609.
- 1609 : Jean Champaignac, seigneur du Mas. Lydie, fable champestre… Dédiée à la Reyne Marguerite. Paris, Millot, 1609.
- 1609 : Alexandre Bouteroue, Le petit Olympe d’Issy. A la Royne Marguerite, Duchesse de Valloys. s.l. [Paris], s.n., 1609.

  • années 1610

- 1610 : Claude Billard, Seigneur de Courgenay, Genèvre, Tragecomedie de Cl. Billard [15**?]. A la Royne Marguerite. In Tragedies françoises, Paris, D. Langlois, 1610, 1613.
- 1610* : Nicolas Du Peschier, Consolations à la France, sur le sacre et couronnement du Roy [Louis XIII], dédiées à la royne Marguerite, duchesse de Valois, comtesse de Senlis &c. Par N. Du Peschier, Parisien. Lyon, J. Poyet, 1610.
- 1611 : Joachim Lemiere, Discours veritable en forme de dialogue touchant la religion catholique… et une Harangue prononcée en la presence de la royne Marguerite… Tournai, 1611.
- 1611 : Marc de Mailliet, Les Poésies A la louange de la reyne Marguerite. Bordeaux, Simon Millanges, 1611; Paris, Jean Herault, 1611.
- 1611 : Jean Becquet, Prosopopée de la France sur le sacre du roi tres-chestien Louis XIII… Dediée à la reine Marguerite. Paris, Jean du Carroy, 1611.
- 1612 : Louys Godet, La Fleur de Marguerite, dediée à la Reyne Marguerite de France… Paris, Jean Moreau, 1612.
- 1612 : F. Fassardi, Le grand bal de la Reine Marguerite faict devant le Roy, la Reine, et Madame, le Dimanche, 26 Aoust. En faveur de M. le duc de Pastrana, ambassadeur extraordinaire des alliances de France et d’Espagne. Paris, Jean Nigaut, 1612; Lyon, Jonas Gautherin, 1612.
- 1614 : François Loryot, Les Fleurs des Secretz moraux: sur les passions du coeur humain; divisez en six livres par le P. François Loryot de Laval, de la Compagnie de Jésus; et dediez à la Royne Marguerite Duchesse de Vallois, et imprimez par le commandement de sa Majesté… Paris, Guillaume Guyot, 1614 (+ Claude Desmarquets, 1614).
- 1614 : Pierre Vital d’Audiguier, Les Œuvres poétiques du sieur Daudiguier. Paris, Toussainct du Bray, 1614.
- 1614* : Denis Féret, Les Amours conjugales en Dieu. Qui sont dix sonets Acrostiches et Anagrammes devouëz à la Reyne Marguerite. In Les Primices dites Le vray françois, ou Poëmes, advis, et mémoires... Par Denis Feret avocat. S.l.s.n., 1614.
- 1614* : Denis Féret, Ode Paraphrasique sur l’Apocalypse et sainte écriture, par quadrins fut le chant, en quel désert. Et sa version latine en vers saphiques. Avec l’Hymne particulière et sa version du feu Roi Henri le Grand. Le tout dédié à la Reine Marguerite. Par Denys Feret, Avocat à Moret près Fontainebleau. In Les Primices dites Le vray françois, ou Poëmes, advis, et mémoires... Par Denis Feret avocat. S.l.s.n., 1614.
- 1615 : Pierre de Deimier, Le Printemps des lettres amoureuses ou delices de l’Eloquence françoise. Dedié à la Royne Marguerite. Paris, François Huby, 1615.
- 1615 : G.L. de Montgentil, Les Nuicts sans sommeil de Mont-Gentil, Dediées à la reyne Marguerite, duchesse de Valois. Paris, Claude Percheron, 1615.

  • Décès

- 1615 : Jean d’Alary, La mort immortelle de la Royne Marguerite. S.l., 1615.
- 1615 : Charles de Navieres, Trespas et memorial de la royne Marguerite et la ressemblance conforme d’elle au grand roy François son ayeul, extraicte de la 59e colonne royale de la héroïque Henryade de Charles de Navieres. Paris, Fleury Bourriquant, 1615.
- 1615 : N. Du Peschier [René Bary], Le tombeau de la sérénissime royne Marguerite, duchesse de Valois, contesse de Senlis, etc. Paris, Pierre Buray, 1615.
- 1615 : Anonyme. Complaintes et regrets des pauvres sur le tombeau de la Reine Marguerite, Duchesse de Vallois. Paris, Pierre Ménier, 1615.
- 1615 : Mathieu de Morgues, La Pyramide royale, dressée à l’heureuse memoire de feuë la serenissime Royne Marguerite, duchesse de Valois. Par Maître Mathieu Morgues, sieur de Sainct-Germain… conseiller et prédicateur ordinaire du Roy et de ladite feuë Royne. Paris, Pierre Chevalier, 1615.
- 1615 : Anonyme, Discours funèbre sur le Trespas de la Royne Marguerite, duchesse de Valois, contenant un abregé de sa vie, mœurs et actions. Paris, Antoine Du Breuil, 1615.


Contact ı••••••••Mentions légales ı••••••••Plan du site ı••••••••Favoris