Marguerite de Valois, dite la reine Margot

Un site présenté par Eliane Viennot


accueil
vie
œuvres
légende
bibliographie
Les ami/es de Marguerite

Nicolas Du Peschier

Consolations à la France, sur le sacre et couronnement du Roy, dédiées à la royne Marguerite, duchesse de Valois, comtesse de Senlis &c. Par N. Du Peschier. Lyon, J. Poyet, 1610.

À la reine Marguerite, duchesse de Valois, comtesse de Senlis, etc.

Madame,
N’eût été la croyance que je conçus en mon âme de votre trop juste douleur, et l’avertissement aussi que je reçus de l’excès et de l’abondance de vos larmes, j’eusse offert à l’autel de votre Majesté un bouquet de Cyprès et d’Amaranthe, planté dans le jardin d’un petit Discours funèbre, que j’avais tissu [confectionné] à l’honneur de très heureuse mémoire [de] Henri Le Grand. Mais ne voulant franchir les bornes de la discrétion, je réfrénais l’audace de mon désir, je commençais de vivre en espérance qu’une occasion plus agréable se présenterait, où je pourrai mettre la main à la plume pour faire part à votre grandeur des fruits que j’ai pu recueillir dans le sacré verger des sujettes d’Apollon. Si bien que, [cette occasion] s’étant pour le jourd’hui présentée (par la fin de nos infortunes et par la tranquillité de ce Royaume), mon intention s’est accomplie. Ce qu’il plaira à votre Majesté (excusant mon insuffisance) d’accepter d’aussi bonne volonté, comme si l’holocauste [le sacrifice, le don total] était égale à vos mérites. Et lors, favorisant mes dessins de votre Royale autorité, mon courage s’ampoulera [se gonflera] plus que jamais à se fortifier de munitions Palladiennes, [lui] qui, battant et rebattant le roc de votre confiance, vomirait [pourrait aller jusqu’à vomir] l’impétuosité de leur feu sur les perles de vos vertus. En quoi, Madame, l’excellence de votre esprit pourra évidemment reconnaître que mon envie n’aspire et ne respire que demeurer à jamais,
MADAME,
de votre Majesté, le très fidèle et très obéissant serviteur,
N. Dupeschier.

Texte établi par Sophie Cinquin, avec la collaboration d'Éliane Viennot (orthographe et ponctuation modernisées; majuscules respectées sauf cas introduisant des confusions; quelques alinéas créés dans les textes longs).

mis en ligne le 12.1.2012


Le texte ci-dessus est mis à disposition selon les termes de la licence Creative Commons Paternité-Pas d’Utilisation Commerciale-Pas de Modification 2.0 France

Contact ı••••••••Mentions légales ı••••••••Plan du site ı••••••••Favoris