Marguerite de Valois, dite la reine Margot

Un site présenté par Eliane Viennot


accueil
vie
œuvres
légende
bibliographie
Les ami/es de Marguerite

Loys Papon

L’Hymne à très illustre princesse Marguerite de Valois, reine de France [de Goutelas en Forez, 1er avril 1597]. In Supplément aux Œuvres de Loys Papon. Lyon, L. Perrin, 1860.

À LA REINE.

MADAME,
S’il est malaisé que l’œil le plus sévère, à l’aspect d’une beauté, s’en puisse divertir, qu’il ne s’y arrête pour la mirer et l’admirer; que l’oreille, pour austère qu’elle soit, oyant une harmonie, ne s’y délecte en extase mélodieux; l’Esprit, plus capable de ces intelligences (comme source de leurs ressentiments), plus difficilement, au sujet des perfections qui règnent en V.M., se pourrait abstenir de s’en figurer les sublimes idées, et moins encore s’en réserver les impressions, sans en exprimer l’excellence de bouche, de créance ou d’écrit. Sur quoi, sans plus longue suite de paroles, je fonde l’excuse du dessein de cet Hymne. Lequel, conçu de l’affection que j’ai à l’obéissance de V.M., entrepris et continué par l’avis de Mlle de Serve, vraie perle d’honneur, comme l’une des filles de votre Royale nourriture, le lui ose dédier et offrir par les mains de Mlle d’Authezat sa sœur, lesquelles (me retrouvant sans nom, mérite, ni faveur) j’implore pour lumière à l’obscurité de mes vers, écrits et peints de ma main vouée, comme le cœur et l’esprit, au très humble service de V.M. Laquelle, outre le zèle général (de l’humeur français) au respect des majestés de ce sang, et le devoir naturel à leur fidélité, j’ai dès sa naissance révérée une dévotion particulière, telle que, sans autre ambition que l’instinct d’une cordiale sincérité, je me réserve très intime, pour être jusqu’au période de ma vie, d’icelle V.M.,
Très humble et très obéissant serviteur et sujet,
LOYS PAPON.

Texte établi par Sophie Cinquin, avec la collaboration d'Éliane Viennot (orthographe et ponctuation modernisées; majuscules respectées sauf cas introduisant des confusions; quelques alinéas créés dans les textes longs).

mis en ligne le 8.1.2012


Le texte ci-dessus est mis à disposition selon les termes de la licence Creative Commons Paternité-Pas d’Utilisation Commerciale-Pas de Modification 2.0 France

Contact ı••••••••Mentions légales ı••••••••Plan du site ı••••••••Favoris